Variétés cultivées

En moyenne, une centaine de variétés de légumes sont accueillies chaque année au jardin. La plupart des semences proviennent de chez Semailles, petit semencier de la région de Namur, et de chez Bingenheimer saatgut, coopérative de semenciers biodynamiques allemands. Quelques unes proviennent de Germinance, dans le sud de la France et puis de Sativa, en Suisse.

Le premier fait un chouette travail de sélection de variétés anciennes. J’y trouve la tomate Green Zebra, toue bigarée, la courgette Petite grise d’Alger, très précoce, la courge Spaghetti, délicieuse insolite… ainsi que de précieux conseils de culture. J’espère pouvoir faire quelques semences pour eux cette année.

Chez le second, un gros travail de sélection est fourni par ces « éleveurs de légumes ». Bingenheimer recherche la qualité gustative avant tout. Ce sont des variétés de grande qualité, car leur saveur ne s’est pas développée au détriment de la résistance aux maladies… peut-être la magie de la Biodynamie? En tout les cas, la carotte « Oxhella », variété moderne, vaut le détour, s’il fallait n’en retenir qu’une.

Je met un point d’honneur à ne cultiver que des variétés non-hybrides, biologiques voire si possible biodynamiques. Cet aspect-là est fondamental; nous devons petit à petit retrouver notre souveraineté alimentaire et produire nos semences afin de les acclimater aux changements à venir. Et je n’aborde même pas ici le problème éthique que pose la sélection hors-sol.

L’objectif général est d’assurer sur les grands classiques (carottes, navet, poireaux, laitues, choux,radis…) tout en proposant régulièrement des légumes moins connus tels que la claytone, le pourpier, la mizuna, le topinambour ou le persil racine. Tout au long de la saison, je souhaite vous proposer des découvertes et des incontournables.

Court-circuit végétal